"La torture est bannie au Sénégal. Elle est condamnée et les auteurs sont sanctionnés" ( Aïssata Tall Sall)

Aïssata Tall Sall

 

"J'ai des documents à l'appui de ce que je dis

Journalistes et des citoyens sont souvent victimes de violences lors des manifestations et autres événements de maintien de l'ordre. Certains ont perdu la vie à cause des bavures et accès des forces de défense et de sécurité. Des comportements dénoncés et sans sanctions pour les auteurs selon l'opinion. La plus récente est celle de la Journaliste Habsa hann et la manifestanta violentées vendredi dernier.

La ministre de la Justice Aïssata Tall Sall a apporté des réponses aux violences et tortures des forces de l'ordre contre les citoyens lors des manifestations. "La torture est bannie au Sénégal. Elle est condamnée et les auteurs sont sanctionnés et c'est tous les jours. J'ai des documents à l'appui de ce que je dis ", a fait savoir la garde des Sceaux en conférence de presse cet après-midi.

Répondant aux interrogations des journalistes sur la libération des détenus politiques, la ministre de la Justice Aïssata Tall Sall renseigne que 344 détenus été libérés et 272 sont cours d'études.