« Pacte national de bonne gouvernance démocratique », la Société civile interpelle Bassirou Diomaye Faye

societe civile

 

Nous avons adressé une lettre au président de la République

Un ensemble d'associations de la société civile, regroupées sous le nom de « Sursaut citoyen et Demain Sénégal », exprime son attente envers le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, pour qu'il mette en œuvre les recommandations du « Pacte national de bonne gouvernance démocratique ».

Ce pacte découle des discussions nationales tenues entre juin 2008 et mai 2009 et vise à réformer les institutions. Ce collectif, ayant informé avoir adressé une lettre au chef de l'État, se déclare prêt à mobiliser des intellectuels pour accompagner les décideurs dans la mise en place des recommandations du Pacte, élaboré à partir des délibérations des Assises nationales.

Le président Faye, alors candidat à l'élection présidentielle du 24 mars dernier, a apposé sa signature sur ce document. « Nous avons adressé une lettre au président de la République, Bassirou Diomaye Faye, pour une rencontre d’échanges afin de l’inviter à la mise en œuvre du « Pacte national de bonne gouvernance démocratique » », a déclaré Mamadou Ndoye, un des membres fondateurs du collectif « Sursaut citoyen et Demain Sénégal ».

Le Professeur Ndoye a rappelé en présence de plusieurs membres du collectif que « ce Pacte vise la refondation des institutions pour l’approfondissement et la pérennisation de la démocratie, de l’état de droit, de la gouvernance responsable et de la centralité du citoyen ».