Victimes de dénigrement: Les dockers, tirent la sonnette d'alarme

Port Autonome de Dakar

 

" Un groupe de dockers agitateurs serait à l'origine de cette situation 

Les dockers affiliés aux centrales syndicales Cdts et Udts dénoncent la compagne de dénigrement orchestrée par leurs responsables et sollicitent la révision de leur statut. 
En effet, hier lors d'une conférence de presse, les responsables de l'organisation syndicale ont sonné ce qu'ils appellent "la fin de la récréation" de leur détracteurs. Ainsi ils affirment que ces derniers "manipulent les autorités afin qu'ils bénéficient en retour de la révision de leur statut".
De plus le responsable des dockers, le secrétaire général du Sats Magatte Niang a fait savoir qu' "il y a une campagne de dénigrement  et qu'un une autorité administrative aurait déclaré que le Sats n'aurait pas une existence légale. Une telle déclaration ne correspond pas à la réalité. Nous avons été surpris et indignés de ses propos qui jettent le discrédit sur une entreprise qui fonctionne à la satisfaction du personnel qui travaille depuis fort longtemps".

 
Aussi il poursuit en disant que "Nous rappelons que le Sats a été créé par le décret 94894 du 30 Juillet 1994 par le président Abdou Diouf et suivi d'un arrêté signé par la suite par son défunt Premier ministre, Habib Thiam. Nous pensons que cette autorité a été induite en erreur par un groupe de dockers agitateurs qui lors des dernières élections de délégués n'étaient ni électeurs, ni même éligibles. Compte tenu de leur statut au niveau du Sats/Bed. Tout le monde, au port, peut attester la bonne marche de notre syndicat de- puis sa création».
Cependant ces responsables de dockers ajoutent que "le Sats est en règle sur tous les plans".

Emilie MITSOMOYI