Ansoumana dione

Le Sénégal peut-il remporter la guerre contre le Covid-19, en laissant totalement en rade, trois mille malades mentaux errants, par rapport à l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement ? La question est du Président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (Assamm) qui répond, d’emblée, par la négative.

Pour Ansoumana Dione, notre pays a déjà perdu la guerre contre le Coronavirus qui risque de broyer notre capital financier, puisque cette maladie dispose trois mille alliés, vivant parmi nous, à savoir les malades mentaux errants.

Malgré toutes ses interpellations à l’endroit du Président Macky Sall et du ministre Abdoulaye Diouf Sarr, depuis l’apparition du virus, regrette-t-il, « il n’est pas écouté, jusqu’ici ».

C’est pourquoi, M. Dione, qui prend le peuple à témoin, tiendra pour responsable l’Etat du Sénégal, en cas de propagation massive du Covid-19, avec la contamination de malades mentaux qui errent toujours dans les rues. Malgré le couvre-feu, décrété par le président de la République.