Skip to main content
Kagamé

Xénophobie : Kagamé pour une mise à l’écart de l’Afrique du Sud des instances de l’UA

 Le président du Rwanda, Paul Kagamé a regretté au micro d’une journaliste, la déclaration de Cyril Ramaphosa sur les violences xénophobes en Afrique du Sud. 

« Nous savons qu'au moins 10 personnes ont été tuées dans ces violences, une d'entre elles est étrangère », a déclaré jeudi dernier, le chef de l'État dans une intervention radiotélévisée à la nation. 

Ce à quoi le président Rwandais a répondu : « Les autorités sud africaines se sont rendu coupable d'encouragement des actes de xénophobie en optant pour le laxisme contre les auteurs de ces actes.

Lorsque j'entends mon Homologue Ramaphosa déclarer que le bilan de ces récentes attaques est de 10 morts dont 1 seul étranger, je me dis qu'il faudrait une mise à l'écart temporaire de l’Afrique du Sud de toutes les instances de l'union Africaine et des autres organisations sous régionales, afin qu'elle comprenne que l'Afrique est appelée en ce 21 siècle à être unie et indivisible face aux enjeux de la mondialisation. Malheureusement madame la journaliste, je ne suis plus à la tête de l'union Africaine »

  • Poutine promet de « fermer la bouche ignoble » de ceux qui tentent de falsifier l’Histoire à l’étranger
  • Yankhoba Diattara: « le premier parti d’opposition sénégalaise, c’est le Rewmi »
  • Traquée par la police, Rangou demande pardon aux sénégalais et à Mame Makhtar Guèye
  • Seydi Gassama: « Est-ce qu’il n’est pas temps de légaliser le Yamba? »
  • Horreur à Kolda : Une femme décapitée, la tête emportée
pub