Skip to main content
Kagamé

Xénophobie : Kagamé pour une mise à l’écart de l’Afrique du Sud des instances de l’UA

 Le président du Rwanda, Paul Kagamé a regretté au micro d’une journaliste, la déclaration de Cyril Ramaphosa sur les violences xénophobes en Afrique du Sud. 

« Nous savons qu'au moins 10 personnes ont été tuées dans ces violences, une d'entre elles est étrangère », a déclaré jeudi dernier, le chef de l'État dans une intervention radiotélévisée à la nation. 

Ce à quoi le président Rwandais a répondu : « Les autorités sud africaines se sont rendu coupable d'encouragement des actes de xénophobie en optant pour le laxisme contre les auteurs de ces actes.

Lorsque j'entends mon Homologue Ramaphosa déclarer que le bilan de ces récentes attaques est de 10 morts dont 1 seul étranger, je me dis qu'il faudrait une mise à l'écart temporaire de l’Afrique du Sud de toutes les instances de l'union Africaine et des autres organisations sous régionales, afin qu'elle comprenne que l'Afrique est appelée en ce 21 siècle à être unie et indivisible face aux enjeux de la mondialisation. Malheureusement madame la journaliste, je ne suis plus à la tête de l'union Africaine »

  • Entretien avec Anta Babacar Ngom, PDG de Sedima
  • Le cimetière mixte de Joal Fadiouth, symbole de la tolérance religieuse
  • Une fille de 12 ans meurt électrocutée par la ligne à haute tension de la Senelec
  • Terrain Sacré-cœur 3 : Un jeune tué par la foudre, lors d’un match de football
  • Afrimarket placée en liquidation judiciaire, les raisons d’un échec
pub