masque barrière

Le port du masque reste de rigueur. Dans un arrêté publié ce lundi, le ministre de l’Intérieur renouvelle la mesure pour 3 mois supplémentaire. "Est prescrit le port obligatoire de masque de protection pour une période de trois (03) mois, afin de limiter la propagation de la maladie de la COVID-19, dans les lieux publics et privés ci-après : les services de l’Administration publique quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport", indique l’arrêté publié ce 13 juillet.

Cette mesure de prévention avait été prise pour la première fois au mois d’avril dernier. Avec la montée des cas communautaires, les autorités avaient estimé qu’une telle mesure pourrait participer à freiner la propagation du virus.