Le Sénégal lève encore 103 milliards pour financer la lutte contre la COVID-19

Le Sénégal a ouvert mardi 28 juillet la deuxième vague d'émission de Bons Covid-19 sur le marché des titres publics de l'UMOA. L'émission a recueilli une commande de 400,5 milliards FCFA alors que le pays recherchait 103,130 milliards FCFA, soit un taux de souscription de 388,34%. Pour des raisons de coût, le trésor public sénégalais a retenu les 103,130 milliards de FCFA et rejeté les 297,370 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 25,75%, rapporte Financial Afrik.

Initiés par la BCEAO, les « bons covid-19 » sont des bons assimilables du Trésor (BAT) de maturité initiale 91 jours (3 mois) et de 1 million FCFA de valeur nominale. Les soumissions sont faites à taux multiples, inférieurs ou égaux à 3,75%. En rappel, le Sénégal avait déjà levé le même montant (103,13 milliards de FCFA) lors de la première phase.

L’objectif de cet instrument est d’aider les pays membres de l’Uemoa à couvrir les décalages de trésorerie induits par la lutte contre la pandémie de covid-19 et ses impacts néfastes sur l’environnement socio-économique.

Avec Financial Afrik