Théodore Chérif Monteil

Le député de la majorité présidentielle, Théodore Chérif Monteil ne mâche pas ses mots. Il reconnait l’échec fatal de l’Etat face aux politiques de l’employabilité des jeunes. Pour lui, le problème de l’émigration doit être un problème national. Le parlementaire était l'invité, ce mardi, de "Rfm Matin".

Selon lui, tout le travail que les 12 députés de la mission d’information qui a bouclé son rapport d’audit sur le plan décennal de lutte contre les inondations, ont abattu à ce niveau sera porté à la connaissance de nos compatriotes. Sur l’émigration irrégulière, le député de BBY est d’avis que le problème de l’émigration doit être un problème national.

« C’est la résultante de 25 années de négligence de ce phénomène. Et ceux qui parlent de criminalisation du phénomène de l’émigration, ils ont oublié la libre circulation des personnes et des biens », se désole-t-il tout en précisant qu’il ne cautionne le « suicide » communautaire des jeunes.

S’agissant les politiques sociales de son mentor, Théodore Chérif Monteil se démarque du président Macky Sall. Il poursuit cependant qu’il serait en phase avec sa politique si tant est que le Sénégal est mis en exergue.