russie

Les universités russes réclament le diplôme de bac en bonne et due forme et non l’attestation

Des étudiants sénégalais ont été condamnés et envoyés en prison, selon Bouba Senghor, un Sénégalais professeur d’anglais en Russie. En effet, ils avaient réussi à s’inscrire en année préparatoire sur la base de l’attestation de réussite au bac. Maintenant, ils ne peuvent plus poursuivre leurs études.

Car, selon L'Observateur, les universités russes réclament le diplôme de bac en bonne et due forme et non l’attestation. Ainsi leur sort est entre les mains de l’office du baccalauréat chargé de leur délivrer le diplôme du baccalauréat dans les meilleurs délais. La même source informe que ces étudiants encourent l'expulsion si rien n'est fait dans les prochains jours.