Poisson mort

Le littoral entre Nouakchott et le nouveau port artisanal de Tanit, situé à plus de 60 kilomètres au Nord, est couvert en plusieurs endroits de millions de poissons sans vie rejetés par la mer.

En effet, les experts privilégient l’hypothèse d’un manque d’oxygène en cette saison de haute température, qui serait à l’origine du drame. L'Institut mauritanien de recherches océanographiques et des pêches va mener des analyses en vue de déterminer plus précisément l’origine du phénomène.

Ce scénario s’est déjà produit en 2005 et 2017.

Alice A Sagna