Skip to main content
Lycée de Mbour

Depuis l'année dernière, le nouveau lycée de Mbour est sans électricité

le censeur se déplaçait trois fois dans la semaine pour photocopier les devoirs et autres au niveau du lycée Demba Diop

Depuis l'année dernière, le nouveau lycée de Mbour, sis à Saly Douté, évolue sans électricité, a constaté Seneweb sur les lieux. Cette année scolaire aussi, l'administration et les élèves risquent de subir les mêmes affres. '' J'ai ouvert les portes de cet établissement durant l'année scolaire 2018-2019. Depuis on fonctionne avec quelques difficultés. Nous ne disposons pas d'équipement administratif et en reprographie. Le gros problème c'est l'électricité. Pour le tirage des supports administratifs, nous nous rendons jusqu'au lycée Demba Diop. 

Si l'année dernière nous avons pu tenir c'est grâce à leur soutien et de celui des autres établissements qui nous faisaient des dons '', raconte le proviseur M. Mbaye Kama. Ainsi, pour les documents administratifs, le censeur se déplaçait trois fois dans la semaine pour photocopier les devoirs et autres au niveau du lycée Demba Diop. En outre, avec l'argent des inscriptions des élèves, l'administration s'est payé un ordinateur. Ces mêmes inscriptions ont permis d'équiper petit à petit quelques bureaux. Le lycée comptait 600 élèves, pour 24 professeurs, l'année dernière. 

Et pour l'année académique 2019-2020, la tendance tend vers 1.100 élèves, avec 31 professeurs. Concernant, la demande d'installation de l'électricité, le proviseur souligne que le ministère avait répondu favorablement. '' Il y a des problèmes que nous avons rencontrés par rapport à la facture proforma qui a été confectionnée en 2018. Le chef de service de la Senelec de Mbour nous a fait savoir qu'il n'évolue plus avec le même système. Il y a un nouveau système de calcul, donc il va falloir reconstituer une autre demande avec une autre facture proforma", a-t-il expliqué. 

Depuis l'année dernière, la demande avait été déposée, mais la réponse du ministère avait tardé à être reçue. Le conseil départemental de Mbour avait doté le lycée de 25 tables bancs, 2 bureaux et 2 chaises en plastique. '' Il y a quatre classes qui ne sont toujours équipées. Mais notre gros soucis c'est l'électricité '', s'est désolé le proviseur.

  • Amadou Bâ, un menteur hors-pair ( Par Moïse Rampino)
  • 14 pays élus au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU
  • Un deal en tractation depuis 2012 se concrétise une réconciliation Macky/Wade, sur le dos des Sénégalais surpris (Par Mandiaye Gaye)
  • Le rappeur et activiste Karim Xrum Xak aurait été empoisonné en prison
  • Le Ministère des Affaires Etrangères dément avoir pris des engagements visant à réhabiliter Karim Wade
pub