Skip to main content
Charles Ciss

Révélation du Directeur de la Solde : 52% de la masse salariale est affectée au secteur de l'éducation

Les enseignants consomment environ 52% de la masse salariale. Cela est dû à la révalorisation de leurs indemnités de logement. C'est en substance, ce qu'a révélé récemment le Directeur de la solde. Charles Ciss s'exprimait en marge d'un atelier de formation destiné aux journalistes spécialisés en dialogue social.

 

 "Contrairement aux idées reçues, aujourd'hui, 52% de la masse salariale est consacrée au personnel qui évolue dans le secteur de l'enseignement", a-t-il déclaré. Charles Ciss a notamment précisé que sur 145.000 agents de l'État, les 76.000 sont des enseignants. Ces derniers sont suivis de loin, entre autres, par les agents évoluant dans le secteur de la santé à qui 6% de cette masse salariale est consacrée. "L'ensemble des autres secteurs se partagent 19%", a-t-il en souligné. 

 

Charles Ciss, a en outre déclaré que tout agent de l'Etat qui le souhaite, peut désormais consulter son bulletin de salaire à distance grâce à la plateforme e-solde. "Depuis le 12 septembre 2019, l'État a lancé une plateforme qui permet à tous ceux qui sont inscrits de pouvoir consulter à distance son bulletin de  salaire", a-t-il dit. 

 

A l'en croire, les agents de l'État, principalement, le personnel enseignant et de santé, éprouvaient d'énormes difficultés pour obtenir des bulletins de salaire. Selon Charles Ciss, désormais, grâce à l'application e-solde qui a été développée par des ingénieurs sénégalais, les usagers de cette plateforme peuvent même consulter l’historique de leurs salaires. "La plateforme e-solde permettra de digitaliser les services de la Solde et de faire de précieuses économies", a-t-il conclu.

Siaka NDONG

  • Amadou Bâ, un menteur hors-pair ( Par Moïse Rampino)
  • 14 pays élus au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU
  • Un deal en tractation depuis 2012 se concrétise une réconciliation Macky/Wade, sur le dos des Sénégalais surpris (Par Mandiaye Gaye)
  • Le rappeur et activiste Karim Xrum Xak aurait été empoisonné en prison
  • Le Ministère des Affaires Etrangères dément avoir pris des engagements visant à réhabiliter Karim Wade
pub