Skip to main content
enfants tués par leur père

Tués par leur père, Ibrahima et Seynabou reposent désormais à Yoff

Les conclusions détaillées des examens de l'autopsie attestent que les deux (2) enfants ont été empoisonnés avec de puissants soporifiques

Les dépouilles de Ibrahima (7 ans) et de Seynabou (6 ans) ont été inhumés aux cimetières de Yoff. L’inhumation a eu lieu hier jeudi 15 août à 15 heures, après la levée du corps à la mosquée de Sacré-Cœur. Ces deux enfants ont été tués le samedi 3 août par leur père, un Français, à Baucaire (France),

Les corps sans vie des mômes qui ont quitté Marseille, sont arrivés mercredi dernier à l'Aéroport Blaise Diagne de Diass (AIBD) à bord d'un vol de la compagnie Royal Air Maroc, en compagnie de leur mère, Fatou Kiné Fall et d’un de leurs oncles. Les conclusions détaillées des examens de l'autopsie attestent que les deux (2) enfants ont été empoisonnés avec de puissants soporifiques (somnifères) qui leur a administré par le père. 

  • Ibn Chambas pour un apaisement du climat politique en Guinée 
  • Le Sénégal ne va pas lever des eurobonds en 2020
  • Les dépenses de personnel, seul poste budgétaire où une baisse est inenvisageable 
  • Boughazeli activement recherché par la SR
  • Un Sénégalais poignarde un homosexuel marocain qui le draguait
pub