Skip to main content
enfants tués par leur père

Tués par leur père, Ibrahima et Seynabou reposent désormais à Yoff

Les conclusions détaillées des examens de l'autopsie attestent que les deux (2) enfants ont été empoisonnés avec de puissants soporifiques

Les dépouilles de Ibrahima (7 ans) et de Seynabou (6 ans) ont été inhumés aux cimetières de Yoff. L’inhumation a eu lieu hier jeudi 15 août à 15 heures, après la levée du corps à la mosquée de Sacré-Cœur. Ces deux enfants ont été tués le samedi 3 août par leur père, un Français, à Baucaire (France),

Les corps sans vie des mômes qui ont quitté Marseille, sont arrivés mercredi dernier à l'Aéroport Blaise Diagne de Diass (AIBD) à bord d'un vol de la compagnie Royal Air Maroc, en compagnie de leur mère, Fatou Kiné Fall et d’un de leurs oncles. Les conclusions détaillées des examens de l'autopsie attestent que les deux (2) enfants ont été empoisonnés avec de puissants soporifiques (somnifères) qui leur a administré par le père. 

  • Entretien avec Anta Babacar Ngom, PDG de Sedima
  • Le cimetière mixte de Joal Fadiouth, symbole de la tolérance religieuse
  • Une fille de 12 ans meurt électrocutée par la ligne à haute tension de la Senelec
  • Terrain Sacré-cœur 3 : Un jeune tué par la foudre, lors d’un match de football
  • Afrimarket placée en liquidation judiciaire, les raisons d’un échec
pub