Skip to main content
koki

Le substitut du procureur de Louga a démenti la liberté provisoire du maître coranique

Le maître coranique et Cie n'ont pas été libérés. Cheikhouna Guèye a adressé une demande de liberté provisoire laquelle a été rejetée

Le maître coranique Cheikhouna Guèye dit Khadim et ses co-accusés, arrêtés lundi dans l'affaire des talibés enchaînés dans le Daara de Ndiagne, dans la région de Louga (Nord du Sénégal) n'ont pas bénéficié d'une liberté provisoire de la part du juge du tribunal de Grande instance, d'après PressAfik ce jeudi.

Il s'agit d'une fausse information. En effet,c'est Oustaz Matar Sarr, qui l'a publiée sur sa page Youtube.Ce dernier a été démenti. Le substitut du Procureur de Louga a confié : "Le maître coranique et Cie n'ont pas été libérés. Cheikhouna Guèye a adressé une demande de liberté provisoire laquelle a été rejetée".

 

  • Le G7 en grève totale ce jeudi
  • Adama Gaye publie en exile un brûlot intitulé "Otage d'un Etat"
  • Kaolack : un Américain meurt après avoir été agressé par des vauriens
  • Comment le chauffeur de taxi-clando et ses acolytes agresseurs dépouillaient et violaient leurs passagères
  • Installation lundi prochain de la Commission de la carte nationale de presse
pub