fgf

L’OFNAC constate des réponses contradictoires d'Aliou Sall sur son salaire

Le rapport de l'Ofnac fait état de "réponses contradictoires" d'Aliou Sall sur son salaire perçu dans l'affaire Petrotim. En effet, interrogé sur ce qu'il percevait à Petro-Tim, le petit frère du président Macky Sall déclare : "au début, j'ai reçu 12 millions de Fcfa, puis ma rémunération a été partagée en deux : 3 millions payés localement et 10 millions d'honoraires de conseil", rapporte "Les Echos" dans sa livraison de ce lundi 02 septembre.

Des propos contradictoires qui trahissent le maire de Guédiawaye si l'on se fie à sa déclaration tenue lors de sa conférence de presse du 3 juin dernier, suite au reportage de la BBC dénommé "scandale à 10 milliards" dans l'octroi des concessions pétro-gazières du Sénégal, dont les mis en cause seraient Aliou Sall et l'homme d'affaires Franco-roumain Frank Timis.

"C'est absolument faux ! Je n'ai jamais reçu, directement ou indirectement, 250 000 dollars de Timis Corporation, pas plus qu'Agritrans. Il s'agit d'un paiement imaginaire", disait Aliou Sall, soutenant n'avoir "jamais fait une quelconque demande fiscale pour le Sénégal" lorsqu'il était le gérant de Petro-Tim Sénégal.

L'ex-Dg de la Caisse des dépôts et de consignations a certainement omis, d'après le journal, "de dire que le salaire de 12 millions était passé à 13 millions FCFA". À propos des droits et obligations contractuels de Petro-Tim Ltd, Aliou Sall soutient que Kosmos en a hérité conformément aux dépenses de l'ordonnance d'approbation. Une réponse qui a surpris les enquêteurs qui lui ont rappelé avoir déclaré ignorer les modalités de vente de Petro-Tim Ltd et Timis Corporation.