Famille royale

Des tests récents ont indiqué que la propagation réelle du coronavirus en Arabie saoudite pourrait être considérablement plus élevée que les estimations officielles, affirment des sources médicales à Middle East Eye.

Trois sources médicales saoudiennes haut placées estiment que près de 70 % des plus de deux millions d’habitants de La Mecque seraient porteurs du virus, selon de récents tests aléatoires effectués dans la ville sainte.

L’Arabie saoudite a jusqu’à présent enregistré 21 402 cas et 157 décès. Ce sont les chiffres les plus élevés parmi les six pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

« La propagation réelle de la maladie pourrait être trois à quatre fois plus élevée que celle déclarée », assure une source à MEE sous couvert d’anonymat. « Les autorités sanitaires saoudiennes s’attendent à ce que le pic survienne en juin. »