proxy

"8 000 personnes aujourd’hui au Mali doivent justifier leurs biens, elles n’ont pas fait ce travail, elles n’ont pas respecté la loi".

Une plateforme contre la corruption et le chômage a porté plainte contre prés de 8 000 fonctionnaires pour non conformité à la loi.

« 8 000 personnes aujourd’hui au Mali doivent justifier leurs biens, [elles] n’ont pas fait ce travail, [elles] n’ont pas respecté la loi », a déclaré Clément Dembélé, le président de ladite plateforme.

Ce dernier poursuit : « Quand on compile les rapports, celui de la Banque mondiale, du FMI, le vérificateur général, Agency Transparency, on tombe sur le montant de 250 milliards F Cfa détournés chaque année au Mali. Cela correspond à 1 250 écoles construites pour 900 000 enfants scolarisés. Cela correspond à 1 785 centres de santé », rapporte rfi.fr.