CLE

« Je me réserve le droit de donner une suite à cette affaire qui est une atteinte à mon intimité... »
Amadou Clédor Sène annonce une plainte contre le patron de la Dic qu'il accuse d’avoir envoyé des éléments chez lui pour « violer (son) intimité ».

« Je me réserve le droit de donner une suite à cette affaire qui est une atteinte à mon intimité, parce que les convocations sont réglementées sauf certaines exceptions au niveau des frontières et en cas de flagrance ou bien quand on fait l'objet d'une recherche. Mais moi je ne suis pas une personne recherchée », a-t-il souligné.

Clédor Sène qui s’était enfermé dans sa chambre refusant de se livrer à ses agents persiste et signe sur « la 7tv », que ce sont « bel et bien » des agents de la Division des investigations criminelles (Dic), qui lui ont rendu visite samedi dernier.

« Ils n'ont pas laissé de convocation à la maison, ils sont repartis comme ils sont venus », a avancé Clédor qui dit toutefois ignorer, jusque-là, les motifs de cette descente.