Vih Sida prise de sang

Une cinquantaine de Sud-Africaines porteuses du VIH ont été stérilisées de force dans des hôpitaux, selon une enquête menée depuis 2015 par la Commission pour l’égalité des sexes en Afrique du Sud.

Une enquête menée depuis 2015 par la Commission pour l’égalité des sexes en Afrique du Sud (CGE) fait état de 48 cas documentés de stérilisation forcée dans les hôpitaux sud-africains. Alertée par des organisations de défense des droits des femmes, la CGE avait réuni des témoignages sous serment de plaignantes faisant état de ces stérilisations.
Des enquêteurs ont découvert que du personnel hospitalier menaçait de refuser de prodiguer à ces femmes des soins médicaux si elles ne signaient pas ces formulaires. Certaines des plaignantes, selon ce rapport, ont déclaré avoir reçu ces formulaires alors qu’elles vivaient des moments de « douleur extrême » au cours desquels elles ne pouvaient pleinement comprendre le contenu de ces formulaires et ce qu’elles étaient en train de signer.