KHALIFA

« Goudiaby utilise son sous-marin Sonko pour obliger le Président de la République à changer de vision pour abandonner l'option turque »
Ahmed Khalifa Niass a accusé Pierre Goudiaby Atépa d'être derrière Ousmane Sonko, l’opposant qui a fait de graves révélations sur le contrat entre l'État du Sénégal et la société turque Tosyali, lors d’une conférence de presse mercredi sur l’exploitation du fer de la Falémé.

« Une fois de plus Goudiaby utilise son sous-marin Sonko pour obliger le Président de la République à changer de vision pour abandonner l'option turque. C'est plutôt le fait de pêcher en eaux troubles qui doit être reproché à Sonko », a-t-il déclaré dans un communiqué.

M. Niass avance que « les deux se disputent une commission offerte par le challenger des Turcs pour se payer le leadership et le contrôle du Mfdc (Mouvement des forces démocratiques de Casamance) ».

« Il y a lieu de savoir que lorsque Sonko parle, c'est pour l'intérêt de Goudiaby. Et que lorsque Goudiaby offre ou prête des 4x4 ou des billets d'avion sur Air France, c'est qu'il y a anguille sous roche. Mais roche comme pierre. Ou, si vous préférez, Atepa, en Diola », a laissé entendre Ahmed Khalifa Niass.