Guillaume Soro

S'exprimant lors d'une conférence de presse à Paris, l'ancien chef rebelle et ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro, dont la candidature présidentielle a été rejetée par le Conseil constitutionnel, encourage la population à "se mobiliser" contre le troisième mandat d'Alassane Ouattara, et à mettre " au coup d'État constitutionnel".

Guillaume Soro, dont la candidature a été jugée irrecevable en raison d'une condamnation par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour "recel de détournement de deniers publics", annonce : « je n’irai pas aux élections tant que monsieur Ouattara est candidat. Aller aux élections avec lui, c’est cautionner la forfaiture, c’est valider le coup d’État. C’est pourquoi aucun candidat retenu ne doit accompagner Ouattara » souligne Soro Guillaume qui est en exil en France.

« Ouattara a annoncé sa candidature, dans la Guinée voisine, Condé en a fait autant, demain ce sera au tour du Burkina et du Sénégal. Il faut que la communauté internationale comprenne que le combat pour la démocratie met un terme à la présidence à vie et aux coups d’État constitutionnel. Nous n’accepterons p