Jonathan Mok

Un étudiant originaire de Singapour raconte avoir été victime d’une attaque raciste à Londres. Son agresseur aurait fait le lien entre ses origines asiatiques et la propagation du coronavirus.

Jonathan Mok, un étudiant de 23 ans originaire de Singapour, a posté sur Facebook des images et un témoignage de son agression raciste à Londres. Le jeune homme explique avoir était attaqué ce lundi par plusieurs hommes, en raison de son origine. Ses agresseurs lui auraient reproché de colporter le coronavirus en Angleterre, avant de le rouer de coups de poing et de pied.