kemi

L’activiste franco-béninois Kemi Seba a été condamné ce jeudi 26 décembre 2019 à deux mois de prison avec sursis et une amende de 200 000 FCFA par le tribunal de Ouagadougou.

Interpellé le 21 décembre dernier, il était accusé d’avoir proféré des injures à l’encontre des présidents burkinabè, ivoirien, nigérien et français. Mais pour Kémi Séba, ce procès était encore une preuve que les dirigeants africains reçoivent des ordres de la France.
Burkina Faso