Didier Raoult

Selon une étude américaine publiée ce mercredi, la chloroquine provoquerait deux fois plus de décès chez les patients infectés. Le Professeur Didier Raoult, grand défenseur de ce type de traitement, est sorti de ses gonds sur les réseaux sociaux.

Le Professeur Didier Raoult a ainsi riposté sur les réseaux sociaux à l'adresse de l'une de ses consœurs qui reprend les résultats de l'étude américaine : "La chasseuse de sorcières @MicrobiomDigest n'est pas attentive aux détails lorsqu'elle juge qu'une étude est utile à ses combats paranoïaques ! Le groupe témoin a été traité avec de l'azithromycine. Les patients mourants atteints de lymphopénie ont été traités par l'hydroxychloroquine. Étude frauduleuse. Fake news", lance-t-il - en anglais - sur Twitter.