macky

Le président de la République, qui se trouvait dans le véhicule au moment de l’accident a été extirpé pour être embarqué dans un autre, de type 4X4, V8 Le véhicule de Macky Sall a pris feu à Nguéniène. Le président de la République, qui se trouvait dans le véhicule au moment de l’accident a été extirpé pour être embarqué dans un autre, de type 4X4, V8. L’accident s’est produit à hauteur du garage de Nguéniène.

Selon nos informations, les sapeurs pompiers ont du mal a contenir encore la fumée qui s’échappe du moteur. Macky Sall s’est rendu dans la commune en marge des funérailles de Ousmane Tanor Dieng, décédé lundi en France.

Mise à jour le 07/18/2019 - 22:25

Les raisons de l’incendie du véhicule de Macky Sall enfin dévoilées

Président Macky Sall et son homologue malien, Ibrahim Boubakar Keita, se dirigeaient chez Ousmane Tanor Dieng pour les funérailles, la limousine du chef de l’Etat a pris feu. Hier, c’était la stupeur générale sur la route Nguéniène.

Alors que le Président Macky Sall et son homologue malien, Ibrahim Boubakar Keita, se dirigeaient chez Ousmane Tanor Dieng pour les funérailles, la limousine du chef de l’Etat a pris feu. D’après I-Radio, la limousine présidentielle a heurté de plein fouet un des dos-d’ânes posés sur la route, ce qui a entraîné l’éclatement du carter et une perte d’huile. Ce cocktail est à l’origine de l’incendie.

Heureusement, plus de peur que de mal puisque les deux président ont été rapidement évacués et le feu a été vite maîtrisé par les éléments des sapeurs pompiers qui suivaient le convoi.

Mise à jour le 07/19/2019 - 23:13

Le président Macky Sall exige une enquête de sa limousine brûlée

un responsable de la société belge, Carat Duchatelet est arrivé à Dakar sur convocation du Palais

La limousine présidentielle qui a pris feu à Nguéniène lors de l'enterrement de Ousmane Tanor Dieng devient une affaire sérieuse. Selon le journal L'Obs, le Président Macky Sall a exigé une enquête.

Le journal informe qu'un responsable de la société belge, Carat Duchatelet est arrivé à Dakar sur convocation du Palais. En effet, ladite  société a aménagé et blindé le véhicule présidentiel en question.

Mise à jour le 07/20/2019 - 17:06

Enquête : L’Observateur indique que le Secrétariat général du gouvernement, le commandement militaire, la Présidence et des techniciens  ont fait le déplacement pour une évaluation des dégâts subis par la limousine.

L'enquête sur l'incendie de la limousine présidentielle a débuté hier. Il s'agira de déterminer les causes de l’incident survenu lors des funérailles d’Ousmane Tanor Dieng à Nguéniène. La Mercedes Maybach s600 carbonisée est actuellement garée au Bataillon du Train à Ouakam où toutes les personnes impliquées directement ou indirectement dans ce dossier se sont donné rendez-vous pour percer le mystère.

L’Observateur indique que le Secrétariat général du gouvernement, le commandement militaire, la Présidence et des techniciens  ont fait le déplacement pour une évaluation des dégâts subis par la limousine. L’atmosphère était tendue et les nerfs ont chauffé par moment avec des échanges houleux.

La responsabilité de la  société belge Carat Duchatelet, qui a aménagé et blindé le véhicule en question, et les proches collaborateurs du Président Sall est engagée, indique le journal. Qui renseigne que la séance a été bouclée par des prises de vue et de notes. Une nouvelle rencontre est prévue aujourd’hui samedi.