NASA

L’Agence spatiale américaine NASA (National Aeronautics and Space Administration) a mobilisé près d’une quarantaine de chercheurs dont 30 sénégalais, 5 français et 1 belge, avec le soutien d’institut et centre de recherche pour une mission spatiale. Les scientifiques ont établi leurs camps de base à Kaolack et Fatick. Quatorze (14) télescopes ont été déployés sur différents sites d’observation dans la région de Fatick et Kaolack.

Cette observation de l’occultation stellaire rentre dans le cadre de la préparation de la mission spatiale LUCY, coordonnée par la NASA et dont le lancement est prévu en octobre 2021 pour un périple de 12 ans à travers les astéroïdes du Système Solaire. Son objectif : survoler un astéroïde de la ceinture principale et six astéroïdes troyens de Jupiter, afin d’améliorer les connaissances sur l’origine des planètes et la formation du système solaire.

Une étape préparatoire au survol consiste, pour les astronomes, à déterminer la taille et la forme des astéroïdes. Cette mesure s’effectue lors de leur passage devant une étoile, phénomène appelé occultation stellaire.

Cette extraordinaire mission, confiée par la NASA à l’expertise sénégalaise à travers l’ASPA, marque une nouvelle étape pour l’astronomie ouest-africaine et a été le lieu d’une coopération scientifique internationale, mobilisant des chercheurs sénégalais, belges et français - de l’IRD, du CNRS, de l’Observatoire de la Côte d’Azur et de l’Université Paris-Saclay.

Avec PressAfrik