Khomeini

L’Ayatollah Khomeini juge impardonnable la réédition de caricatures du prophète Mahomet par Charlie Hebdo, rapporte AFP. Ça révèle une fois de plus « l'hostilité et la rancune vicieuse du monde occidental envers l'islam », a dénoncé le guide Suprême d’Iran dans un communiqué.

« Le prétexte de la liberté d'expression invoqué par certains hommes politiques français pour ne pas condamner ce grand crime doit être rejeté comme erroné et démagogique», a-t-il martelé.

Emmanuel Macron avait déclaré à propos de la publication à nouveau des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo qu'«il y a (...) en France une liberté de blasphémer qui est attachée à la liberté de conscience». «Je suis là pour protéger toutes ces libertés.»