Nana Ado

L’organisation de renommée mondiale de l'actualité financière, de la recherche et des données, Bloomberg, a classé le Cedi ghanéen comme la monnaie la plus performante au monde par rapport au dollar américain.
Selon l'agence américaine, la monnaie ghanéenne s’est renforcée de 3,9%, la plus forte hausse parmi plus de 140 monnaies suivies.

Cette appréciation du cedi face au dollar américain intervient après un repli de 13%, enregistré en 2019.
Selon Nana Yaa Faakye, directeur de la Trésorerie à la Banque du ghana, ce revirement est lié à la baisse de la demande de devises étrangères des importateurs ghanéens, à la suite de l’épidémie de coronavirus qui a affecté les voyages et le commerce.
Ce scénario rose est à mettre également en relation avec l’émission imminente de 3 milliards $ d’euro-obligations qui, selon les investisseurs, devrait renflouer les caisses de l’Etat.

Interrogé par Bloomberg, Steve Opata, responsable des marchés à la Banque centrale du Ghana, a mis en lumière le rôle joué par les nouvelles orientations de l’institution monétaire dans cette remontée du cedi. «Les réformes du marché, notamment l'introduction d'enchères de devises à terme depuis octobre, avec un objectif de 715 millions de dollars cette année, sont un autre facteur en faveur des gains du cedi ».
Deuxième producteur mondial de cacao, le Ghana est classé parmi les économies les plus dynamiques du monde en 2019, par le FMI. Ces bonnes performances, soutenues par les secteurs des services, de l’agriculture et des industries extractives, ont conduit l’agence de notation Moody’s à réviser sa note sur les perspectives économiques du pays, de stable à positive, avec une confirmation de la note B3.

Avec agenceecofin