Mimi Toure

A la suite de la parution d’articles dans la presse faisant état de l’achat de véhicules, le Conseil économique social et environnemental (Cese) a tenu à apporter des précisions. L’institution dirigée par Aminata Touré assure n’avoir pas eu à acheter des véhicules pour ses conseillers.

« Les conseillers ont acquis directement leur véhicule et le paient entièrement par leur propre émolument », assure un communiqué de la direction de la communication du Cese. Ainsi, l’institution note « l’esprit de dévouement » des conseillers du Cese en prenant en charge sur fonds propres l’achat de véhicules.

« Face aux requêtes constantes de moyens de déplacements  des conseillers pour un meilleur accomplissement de leur mission et après consultation de banques de la place, 87 conseillers et membres de l’administration ont librement consenti à des prêts-automobile qu’ils paient individuellement à partir  de leur émolument mensuel et salaire durant la période de 4 ans correspondant au reste de leur mandat », poursuit le communiqué.

Le Cese précise n’avoir engagé aucun « franc de son budget dans l’acquisition de véhicules de quelque nature que ce soit ». Une attitude qui « entre parfaitement dans le cadre de la politique initiée par le Président de la République en matière d’acquisition de véhicules de l’Etat du Sénégal ».