Abdoulaye

Le ministre des Finances s’est engagé hier, à rembourser les ponctions faites sur les salaires des acteurs de la santé qui menaçaient de dérouler un plan d’action. Selon EnQuete, qui avait ébruité le sujet, le gouvernement et le Syndicat autonome des médecins du Sénégal ont trouvé un terrain d’entente.

Les choses semblent se calmer entre les médecins et l’Etat du Sénégal. Hier, le ministre des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, a rencontré le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal, en présence de la Confédération nationale des travailleurs de la santé et du comité en charge des questions fiscales.

Cela fait suite aux différentes ponctions sur les salaires des acteurs de la santé. Finalement, selon le journal EnQuete, l’autorité étatique a décidé de rembourser aux médecins tous les montants prélevés, d’ici 15 jours. Des coupes allant de 50 000 à 200 000 F Cfa, selon le secrétaire général du syndicat, Yéri Camara. “Le ministre nous a fait comprendre que ces ponctions étaient dues à des corrections d’imposition, parce qu’à un moment donné, elles étaient insuffisantes. Cependant, il n’y a pas eu d’explications quant aux prélèvements faits sur nos salaires pour le mois d’août. Ces coupes sont en réalité dues à des manquements par rapport à la gestion des impôts’’.
senegal