dame diop

C'est le journal Libération qui livre l'information dans sa parution de ce samedi 11 janvier 2019. Selon nos confrères, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a dit niet au ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat (Mefpa) qui voulait passer, par correspondance en date du 13 décembre 2019, un marché de gré à gré de 36 milliards de Fcfa pour la construction de 30 centres de formation professionnelle.

Le journal d'ajouter que le ministère dirigé par Dame Diop, qui arguait des contraintes de délai, avait même déjà choisi sa liste de prestataires. Finalement, le juge des marchés publics lui a conseillé de lancer le marché par appel d’offres restreint en procédure d’urgence.