cms crédit mutuel

"Nous donnons au conseil d'administration de l'UCCMS un délai raisonnable de 10 jours pour apporter des éléments de réponse aux questions soulevées. Au cas échéant, nous déclencherons une grève de 72 heures renouvelables". C'est l'alerte donnée par Sagna Momar Talla, Secrétaire général du syndicat du Crédit Mutuel Sénégal en conférence de presse ce samedi dans les locaux de CNTS sis à Colobane.

En effet, les travailleurs dénoncent ce qu'ils qualifient de ''recrutement de complaisance, licenciement abusif des employés et la révision des accords de l'entreprise''. "Nous n'accepterons jamais ces recrutements de complaisance entre amis qui violent les termes du rapport n°41.1 de la mission BCEAO-DRS-SFD", martèle M. Sagna.

En outre, depuis 3 ans, le personnel de cette boîte est en contentieux avec la direction générale. "Plus de 35 salariés sont licenciés sans compter les dossiers de licenciement qui sont sur la table du Directeur Général", a fait savoir Sagna Momar Talla. S'agissant des problèmes de la boîte, le secrétaire général du syndicat du Crédit Mutuel du Sénégal invite le directeur général à la table de négociation en présence du président du conseil d'administration pour une sortie de crise.

Le syndicat exige in fine l'application de l'article19 de la convention collective des systèmes des financiers décentralisées. Et interpelle l'Etat du Sénégal notamment le ministre des finances, Abdoulaye Daouda Diallo à venir à son secours. Il se dit prêt à mener son combat jusqu'à la satisfaction de ses doléances.

Djibrirou Mbaye