xc

Jeudi 05 décembre 2019, le président gabonais Ali Bongo Ondimba, au pouvoir depuis dix ans à nommé son fils aîné, Noureddine Bongo Valentin pour l'épauler dans la gestion des affaires de la présidence.

Selon le projet de décret portant création et fixant les attributions et avantages du "coordinateur général des Affaires présidentielles" présenté en Conseil des ministres, ce dernier assiste le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l'Etat et veille à la stricte application de ses décisions.

Le choix porté par le chef de l'Etat gabonais sur son fils, intervient à un moment où plusieurs responsables de la haute administration publique soupçonnés d'avoir fait mains basses sur les fonds du pays sont poursuivis par la justice.
Gabon