avocats

La Cour suprême va statuer sur le rabat d’arrêt formé par l’ex-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.

La Chambre criminelle de la Cour suprême avait débouté Khalifa Sall dans l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Mais, l’ex-maire de la capitale avait déposé un rabat d’arrêt pour corriger la décision rendue par ladite Cour. En effet, la haute juridiction a enrôlé l’affaire, en chambres réunies, pour ce mardi 16 juillet 2019. La Cour suprême va statuer sur le rabat d’arrêt formé par l’ex-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Mais aussi sur le recours de la ville de Dakar et de Yaya Bodian.