Amadou Hott

Le gouvernement du Sénégal envisage la mise en place prochaine d’une zone économique spéciale dédiée aux entreprises japonaises qui ambitionnent d’investir dans le pays. L’information a été révélée par le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott (photo), au cours de la réunion de lancement du premier comité économique pour la promotion des investissements japonais au Sénégal.

A cet effet, le responsable sénégalais et l’ambassadeur japonais, Tatsuo Arai, ont convenu de l’élargissement des activités des entreprises japonaises au Sénégal. Ceci, à travers la convocation régulière du comité et en encourageant le partenariat gagnant-gagnant avec le secteur privé local.

Selon Amadou Hott, ce projet aura un impact majeur sur l’activité économique et la rentrée des devises, et contribuera également à la création d’emplois.

Pour le ministre en charge de l’Economie, « la création de cette zone a été motivée par la volonté des autorités sénégalaises d’avoir des biens et services produits à partir du Sénégal, exportés vers le reste du monde ». Estimant que « c’est un gain direct dans notre PIB ».

En 2016, le Sénégal abritait une quinzaine d’entreprises japonaises.