MEDOC

ls ont eu un contentieux avec la Douane sur l'introduction de médicaments d'une valeur de 38 milliards
Le sénégal risque de faire face à une rupture totale de médicaments, selon le quotidien L'Obs. Les quatre grossistes répartiteurs pharmaceutiques menacent d'arrêter l'importation de médicaments. En effet, ils ont eu un contentieux avec la Douane sur l'introduction de médicaments d'une valeur de 38 milliards.

Source A rapporte l'attitude des douaniers est compréhensible dans la mesure où ces grossistes ont effectué des importations de médicaments sans autorisation sur le marché en vigueur. "Si les grossistes arrêtent leurs importations, des personnes vont mourir en moins d'une semaine", met en garde le directeur de la Pharmacie et du médicament, Pr Yérim Mbagnick Diop.