port

elles ont toutes déposé une requête aux fins de mise en liberté provisoire sur la table du magistrat instructeur qui a pris 15 jours de vacances
Dans l’affaire de la drogue saisie au Port de Dakar, les personnes inculpées ne veulent plus rester en prison. Le journal Les Echos informe qu'elles ont toutes déposé une requête aux fins de mise en liberté provisoire sur la table du magistrat instructeur qui a pris 15 jours de vacances. Conformément à la procédure, le dossier devrait être envoyer par le Doyen des juges au procureur, pour avis, avant de rendre son ordonnance qui peut être favorable ou non.

Ces personnes inculpées avaient dissimulé de la cocaïne dans des véhicules neufs de marque Renault qui étaient dans un bateau en provenance du Brésil les éléments de la Douane sénégalaise a mis la main sur une importante quantité de drogue.