Au

Avec ce monde ou la concurrence fait rage les producteurs nationaux devraient revoir leur politique pour voir le bout du tunnel. Depuis quelques temps on note la présence massive de sociétés multinationales s’installer et prendre leur marque au Sénégal. Des marques comme AUCHAN ou encore SUP ECO et tant d’autres commencent à s’imposer sur le marché sénégalais au détriment des investisseurs du pays.

En fins et raffinés intelligents, ces investisseurs étrangers ont cerné la demande des populations et ont su proposer des produits courus à des prix accessibles dans un cadre décent et inhabituel d’une certaine classe ; Faisant la différence les marchés publics sont désertés au profit de ses grandes surfaces.

Du coup c’est la grande colère des nationaux qui voient leurs chiffres d’affaires considérablement baisser. Avec cette situation ils s’en prennent à l’état qui est loin d’être responsable au moment au moment où le monde est fait de concurrence.

Les nationaux menacés sont alors avertis baisser leurs prix prendre en compte la concurrence ou disparaître définitivement du schéma économique .

Sénégal