liberation

70 officiers hauts gradés ont été arrêtés et plusieurs dizaines d’autres ont été envoyés en retraite anticipée.

Le Conseil militaire de transition affirme avoir déjoué au moins quatre coups d’État présumés, depuis leur arrivée au pouvoir.

En tout 70 officiers hauts gradés ont été arrêtés et plusieurs dizaines d’autres ont été envoyés en retraite anticipée.

A en croire de militaires sous couvert d’anonymat ces arrestations n’ont pas été faites pour appartenance à la mouvance islamiste ni pour sympathie à l’égard de l’ancien régime, comme l’annonce le CNT, mais pour sympathie envers la Coalition pour la liberté et le changement, rapporte rfi.