iran rohani hassan

La République islamique d'Iran a condamné avec fermeté la republication des caricatures de Mahomet (Psl) par le journal satirique français Charlie Hebdo. «L'acte offensant de la publication française (...), est une provocation», écrit le ministère iranien des Affaires étrangères dans un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'Iran y voit aussi «une insulte aux valeurs islamiques et à la foi de plus d'un milliard de musulmans dans le monde», lit-on dans le communiqué. "Ridiculiser ou insulter Mahomet, le prophète de l'Islam, est passible de la peine de mort en Iran", renseigne la note.

«Toute insulte ou manque de respect envers le saint prophète de l'Islam (...) et les autres prophètes divins [les figures sacrées du judaïsme et du christianisme reconnus comme prophètes par l'islam, NDLR] sont absolument inacceptables», ajoute le communiqué.

Djibrirou Mbaye