macky sall

« Ma réponse ne sera ni oui ni non. L’année passée avant les élections vous m’avez posé la même question, après la présidentielle ce débat continue de persister. Qu’importe ma réponse, le débat ne sera pas enterré. Je crois qu’on m’a élu sur un mandat dans lequel je dois mener des actions concrètes sur des secteurs galopants, afin d’améliorer la condition de vie des populations. C’est le plus important que de rester là à débattre sur un mandat qui n’est même pas arrivé. Tous ceux qui émettent des doutes ont de véritables. Si je vous dis aujourd’hui que je ne serai pas candidat en 2024, vous savez très bien que mon gouvernement ne va plus se concentrer sur le travail. Si je dis également le contraire, les marches vont encore s’intensifier et mener le pays dans une instabilité évitable », a répondu le chef de l’Etat.