MLD

L’opposant Mamadou Lamine Diallo, continue de tenir sa promesse de répondre à l’appel du président Macky Sall, en lui lançant tous les mardis un débat économique.

Lisez l’intégralité de la Questekki 216 du mardi 15 Septembre 2020.

Dossier Ressources naturelles : Inondations, quand Macky Sall viole le droit à un environnement sain des populations sénégalaises

Le coronavirus nous a rappelé l’importance du cadre de vie pour les populations.
L’assainissement, en particulier, le système d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées est une priorité dans la mise en place des établissements humains. Il est triste de constater que le régime de Macky Sall n’en a cure. Aucune empathie pour nos compatriotes. Le riz distribué par la Famille FayeSall et ses affidés ainsi que l’annonce de 10 milliards prouvent le manque de considération du régime vis-à-vis des victimes.
Ce qui se passe à Keur Massar dans des parcelles dites assainies est proprement scandaleux. Comment notre État en ce siècle a pu commercialiser des parcelles dans des zones non édificandi sans assainissement préalable? Ce qui se passe là-bas risque de se passer dans la zone de captage de la commune de Grand Yoff, dossier bien connu de Macky Sall. Y a-t-il un système d’évacuation des eaux pluviales à la Cité Keur Gorgui dans les Sicap ? Le mal est profond. L’ONAS a été saccagé par Mansour Faye et son copain l’ex DG Diop. C’est lui le ministre, le principal responsable dans cette affaire avant tout et son beau-frère le Président Macky Sall.

Les populations doivent s’organiser pour exercer leurs droits constitutionnels à un environnement sain, récupérer leurs mairies des mains des prédateurs de BBY, porter plainte devant les tribunaux et s’engager dans l’alternative citoyenne et patriotique.

Dossier nouveau : Macky Sall confirme Tekki sur la récession économique et ficelle ses deals politiques

Une fois n’est pas coutume, Le gouvernement de Macky Sall reconnaît la justesse de l’analyse de Tekki qui avait prédit une récession de 1% au mieux si la pluviométrie est au rendez- vous et le redressement de l’économie chinoise se confirme. Cette position est le fruit d’un travail collectif de compréhension de l’économie sénégalaise pour préparer l’alternative citoyenne et patriotique qui doit lancer l’industrialisation planifiée sur la base du patriotisme économique.

L’échec de Macky Sall est évident et les performances économiques du soi-disant PSE ne sont que chimère. Macky Sall n’a pas de priorités fondées sur une ambition pour les Sénégalais. Il suit les instructions des partenaires techniques et financiers et les prédateurs comme Franck Timis à l’affût de deals. Le Sénégal tangue pour reprendre Macky Sall. Il est perdu et pris à son propre piège d’adepte de la ruse politique. Manifestement son gouvernement est bloqué sans premier ministre. Son dialogue national est un cérémonial pour maquiller ses deals politiques. Les dealers politiques vont bientôt sortir du bois.

Au plan des finances publiques, pour souffler, il lui faudra emprunter 2000 milliards sur les marchés internationaux des eurobonds, (à quel taux, that is the question) et auprès du FMI à travers un tirage de DTS?

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.