(Turquie)

Environ 200 personnes ont manifesté ce dimanche à Istanbul (Turquie) pour dénoncer la nouvelle publication par Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet. Des manifestants sur la place Beyazit, sur la rive européenne de la ville, portaient des pancartes menaçant le journal et le président français Emmanuel Macron "d'avoir à payer un prix élevé".

Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné la republication des caricatures, estimant que c'était "un manque de respect pour notre religion et notre prophète". Nureddin Sirin, rédacteur en chef de la chaîne de télévision Kudus ("Jerusalem"), a affirmé que "Macron va payer un prix élevé, à la fois pour son arrogance en Méditerranée orientale et pour son soutien aux insultes contre l'Islam, sous prétexte de liberté de la presse".
Ce dernier faisait référence aux tension actuelles entre Ankara, Athènes et Paris à propos de la campagne d'exploration pétrolière turque en Méditerranée.