Nafissatou Diallo

Son silence valait son pesant d’or. Nafissatou Diallo a choisi Paris Match, le média des paillettes, pour se confier sur son improbable rencontre avec Dominique Strauss Khan, un jour fatidique de 14 mai 2011, derrière les rideaux dorés de la suite luxueuse 2 806 de l’hôtel Sofitel de New York. Le reste est connu.

Le patron du Fonds monétaire international (FMI), alors plus que probable candidat du parti socialiste français, qui caracole en tête des sondages pour l’élection présidentielle de 2012, apparaît quelques heures plus tard, sur les écrans des télés du monde entier, menotté, complètement anéanti alors que le rouleau compresseur de la justice américaine déroulait sa procédure. Contre toute attente, les deux parties signeront un accord à l’amiable avec paiement à la clé (les indiscrétions parlent de 1 million de dollars) contre, dirions-nous, le silence qui ne permet pas de tirer les choses au clair.

Depuis lors, la guinéenne s’est murée dans le silence alors que toutes les théories du complot reprenait cette affaire qui, dit-elle aujourd’hui, a brisé sa vie. Beaucoup d’eau a coulé entre son Fouta Diallong natal et le clair Djoliba, qui alimente le fleuve Sénégal qui lui même finit sa course folle dans l’Océan Atlantique. Qu’est-il donc arrivé à Nafissata Diallo ?

“J’ai dit la vérité. J’ai été piégée et trahie, assure-t-elle, étonnée que de nombreuses personnes continuent à douter de sa version des faits. “Je ne me remettrai jamais de la façon dont les procureurs de New York m’ont traitée. À cause de ce qu’ils m’ont fait subir, j’ai eu envie de me suicider. J’ai été traitée de prostituée !”, avance-t-elle. Sur DSK, sa réponse est cinglante: “Je n’ai pas envie de savoir ce qui lui arrive. Je ne veux plus penser à lui.”

Pour sûr, cette affaire a changé sa vie, mais aussi celle qu’elle accuse d’agression sexuelle. Nafissatou devrait bientôt sortir un livre sur ce scandale entre l’un des hommes les plus puissants de la finance mondiale et une petite immigrée d’Afrique. Tout d’une histoire de sexe, d’argent et de pouvoir.