GG

Selon le frondeur en chef du Parti démocratique sénégalais (Pds), une audience a eu lieu en 2016
Karim Wade aurait donné son aval à Oumar Sarr pour participer au lancement du Dialogue national le 28 mai dernier. Selon le frondeur en chef du Parti démocratique sénégalais (Pds), une audience a eu lieu en 2016, entre lui et le chef de l’Etat et dont l’objet a été la libération de Karim Wade.

«J'ai rencontré le Président Macky Sall en 2016 pour la libération de Karim Wade. Parce que j'ai été le voir en prison et j'ai constaté qu'il était en train de dépérir. Je lui ai demandé la permission pour parler de la question de sa libération à Macky Sall. Ce dernier m’a ainsi demandé d’en parler à l’occasion de l’ouverture du dialogue national. Le 28 mai, Karim avait menacé de démissionner du parti si le Pds ne participe pas au dialogue», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse ce vendredi après-midi.