sonko

Amadou Bâ, ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et Ousmane Sonko le président du pastef ont échappé aux enquêteurs sur l'affaire des 94 milliards.
Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des 94 milliards relative au titre foncier sera bientôt disponible. Les auditions sont bouclées depuis un bon moment « Les Echos » révèle que la commission d’enquête parlementaire dirigée par le député socialiste, Cheikh Diop, va produire son rapport dans moins de trois (3) semaines.

Au total, une trentaine de personnes ont a été entendue dans cette affaire. En dehors des journalistes Madiambal Diagne et Mouth Mbane, différentes personnalités ont défilé devant les députés à l’Assemblée nationale : Mamour Diallo, l’ex-Directeur des impôts et domaines, Birima Mangara, l’ancien ministre du Budget (retourné à l’Inspection générale d’Etat), entre autres.

Cependant, informe le quotidien, certaines personnalités convoquées ont échappé aux enquêteurs. Il s’agit du leader du Pastef, Ousmane Sonko, Ismaïla BA présenté comme le prête-nom de Sonko. Il aurait créé la société Afrique Tax and Law Advisor Services (ATLAS), qui aurait négocié avec les ayants-droits du titre foncier en question. Amadou BA, ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, aujourd’hui à la tête du département des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. La même source renseigne que ces nouvelles charges qui font qu’il voyage beaucoup, n’ont pas permis de l'entendre.