sonko

Les députés de l’Assemblée nationale ont voté « sans débat » le budget 2020 alloué aux pouvoirs publics qui est évalué à 120 milliards Fcfa. Une décision aussitôt dénoncée par Ousmane Sonko qui soupçonne « une exécution opaque et sans contrôle ». Il s’exprimait lors des séances plénières pour l'examen du projet de loi de finances 2020 qui ont débuté ce mercredi 27 novembre.

« 120 milliards vont encore être votés ici pour les pouvoirs publics, sans débat. 120 milliards dont l'exécution est opaque et sans contrôle. » , a regretté le président du parti Pastef/Les Patriotes.

Le budget sera réparti de la manière suivante : 77 milliards Fcfa seront alloués à la Présidence de la République, 8 milliards Fcfa au Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), 6 milliards pour le conseil économique, social et environnemental (Cese), 28 milliards pour le Secrétariat général du Gouvernement.