dfd

L’ouverture d’une enquête et une autopsie ont été recommandées par le procureur
Selon le journal L’Observateur une détenue du nom de Marie Joseph Dione, âgée 41 ans, déférée au parquet jeudi dernier, s’est tuée quelques instants avant son procès.

Nos confrères rapportent rapporte qu’elle s’est pendue dans les toilettes du tribunal. Après avoir été installée dans la cave du tribunal, elle a pu obtenir des gardes la permission d’aller dans les toilettes. Elle n’y sortira pas vivante.

Les gardes qui en avaient marre d’attendre, sont tombés sous le choc en voyant la victime pendue avec un fil électrique autour du cou. C’est pendant son évacuation à l’hôpital que Marie Joseph Dienne est décédée.

L’ouverture d’une enquête et une autopsie ont été recommandées par le procureur. Selon le journal, la dame était une gérante d’une boutique multiservices. Et c’est suite à une plainte d’un gendarme à la retraite qu’elle a été arrêtée.