poste

Outre les autorités administratives de la région de Kolda, l'ambassadeur de France au Sénégal Christophe Bigot et la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Dakar Irène Mingasson étaient également de la cérémonie.

Le ministre secrétaire d'Etat chargé des Sénégalais de l'extérieur Moise Diégane Sarr a procédé mardi à la pause de la première pierre des travaux d'un poste de santé moderne à Néma Taba, pour un coût global de 137 millions de francs CFA dont 30% de la diaspora de la localité.

Ce projet cofinancé par l'Agence française de développement (AFD) et l'Union européenne (UE) à travers notamment le Fonds fiduciaire d'urgence, est à l'initiative des associations de la diaspora de Vélingara basées en France et en Espagne, avec le soutien technique de Projet d'appui aux initiatives de solidarité pour le développement

Outre les autorités administratives de la région de Kolda, l'ambassadeur de France au Sénégal Christophe Bigot et la cheffe de la délégation de l'Union européenne à Dakar Irène Mingasson étaient également de la cérémonie.

Selon le secrétaire d'Etat Moise Sarr, "ce projet de construction et d'équipement d'un poste santé moderne devrait permettre une amélioration des conditions de vie des 1000 habitants de la commune de Néma Taba à travers ses 35 villages."