Macky sall

Un confinement localisé est envisageable vu la flambée des cas communautaires. Et ce, malgré les stratégies successives de l’Etat pour lutter contre la pandémie. En effet, selon L’Observateur, le président Macky Sall n’écarte pas de recourir à de nouvelles restrictions notamment l’état d’urgence localisé des zones les plus touchées comme les régions de Dakar, Thiès et Diourbel.

La forte progression du virus dans ces localités fatigue les professionnels de la santé, mais cette méthode de dissuasion pourrait certainement engendrer des résultats positifs.

Confiner ces régions serait très difficile compte tenu de la situation financière et sociale du pays, mais à l’impossible nul n’est tenu. Toutefois, l’état d’urgence reste une prérogative du président de la république qu’il peut appliquer en toute légalité, en cas de nécessité.

Voici la loi qui définit l’état d’urgence localise, celle numéro 69-29 du 19 avril 1969, relative à l’état d’urgence et l’état de siège. « l’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou une partie du territoire national, soit en cas de péril imminent résultant d’atteinte graves à l’ordre public, soit en cas de menées subversives compromettant la sécurité intérieure, soit en cas d’évènements présentant, par leur nature et leur gravite, un caractère de calamite publique ».

ADJIA FATOU LO